Séminaire de Clôture du jumelage institutionnel Algérie – Belgique

Séminaire de Clôture du jumelage institutionnel Algérie – Belgique

« Gouvernance et gestion intégrée des ressources en eau en Algérie »

Mardi 05 Février 2019, à 9h au Ministère des Ressources en Eau,Kouba, Alger

 

Dans le cadre du programme d’Appui à la mise en œuvre de l’Accord d’Association entre l’Algérie et l’Union européenne P3A, le Ministère des Ressources en Eau à travers l’Agence Nationale de Gestion Intégrée des Ressources en eau (AGIRE) organise, le Mardi 05 Février 2019, à la salle de conférence du Ministère des Ressources en Eau, à Kouba, la Cérémonie de clôture du jumelage d’appui institutionnel  intitulé « Gouvernance et gestion intégrée des ressources en eau en Algérie ».

La cérémonie de clôture sera inaugurée par Monsieur le Ministre des Ressources en Eau, en présence de Son Excellence l’Ambassadeur, Chef de la délégation de l’Union Européenne, de Son Excellence l’Ambassadeur du Royaume de Belgique. Y prendront part aussi ; le Directeur National du Programme P3A, les Chefs de projets ainsi que des cadres des administrations algériennes et belges impliquées dans ce jumelage.

Ce projet de jumelage institutionnel, financé par l’Union Européenne à hauteur de 1 000 000 euros et géré par l’unité de gestion P3A (UGP-P3A), a été mené par l’AGIRE et le groupement d’entreprises belges composé du Service Public de Wallonie (SPW), de la Société Wallonne des Eaux (SWDE) et de la Société Publique de Gestion de l’Eau (SPGE).

Le jumelage a débuté en Février 2017 s’est étalé sur une durée de 24 mois et a mobilisé 24 experts belges et 25 experts algériens répartis sur 72 missions et six visites d’études.

Axé sur trois résultats, le jumelage a permis,

  • En matière de communication : concevoir une stratégie de communication édité sous forme de guide et former les cadres de l’AGIRE aux techniques de communication ;
  • En matière de gestion opérationnelle et de planification : lancer une nouvelle approche de concertation à savoir le Contrat de nappe et de captage ; et de mettre en place un projet pilote d’installation de compteurs et de transmission des données à distances au niveau de plus d’une dizaine de wilayas.
  • En matière de consolidation du système d’information : d’établir un modèle conceptuel de données relatives à l’évaluation du service public de l’eau potable et de réaliser des supports cartographiques destinés aux contrats de nappe.

A l’occasion de ce séminaire, les bénéficiaires du projet et leurs partenaires belges :

  • Exposeront le déroulement du jumelage durant les deux années ;
  • Présenteront les principaux résultats obtenus.
  • Dresseront les perspectives à moyen et long terme.